Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le huitième jour

Le huitième jour
  • Les événements importants :

- Célébration du lampadaire,

- Agrandissement de 498 000 clochettes,

- Première visite d'Astrid.

Le maire est là, la journée peut commencer. Je file au boulot car je suis en retard pour la célébration de l'unique lampadaire de la ville. Vivement que Marie finisse son discours, j'en ai un peu ras la crêpe.

Le huitième jour

Je fais ma visite quotidienne de la rue commerçante. Je vais au bureau de poste discuter avec la sympathique Opélie. J'en profite pour finir de payer le prêt pour mon premier étage au DAC.

Je vais ensuite chez mon entrepreneur adoré (la flatterie me mènera peut être quelque part, à une réduction qui sait) pour demander un agrandissement qui me coûtera cette fois-ci 498 000 clochettes.

Une nouvelle tenue me fera peut-être paraître plus tendance ou alors moins ringarde, cela dépend du point de vue. Les soeurs doigts de fées commencent à parler un peu plus. Car telle est ma devise : papoter plus pour commérer plus .

Le huitième jour

Le courrier est passé. J'ouvre fébrilement la lettre de Rounard avec le tableau. Pourvu que la toile florale soit vraie. Je la tends à Thibou et le "ouh" tant redouté ne vient pas. Yes, la toile est authentique. j'ai trop la classe et surtout beaucoup de chance. L'argent de la mairie est bien géré.

La voyante Astrid me fait l'honneur de sa première visite. Il m'en coûte 500 clochettes pour un charabia incompréhensible pour les profanes. Elle me parle de bas de style folkloriques. Le mystère s'épaissit.

Je sors de la tente un peu secoué et je rentre à ma maison.

Le huitième jour
Le huitième jour
Le huitième jour
Le huitième jour